Le lait : le réconfort dans la stratégie…

Quel produit alimentaire chaque être humain consomme-t-il dès la sortie du ventre de sa mère de façon innée sans se poser de question ?  Le lait, bien sûr !  Mais au-delà du processus naturel de production de lait maternel par la mère, le lait est un produit de consommation considéré comme un aliment indispensable au développement et à la saine croissance de l’enfant. De plus, le lait amène également un apport nutritionnel important pour chaque être humain selon le guide alimentaire canadien.  Le gouvernement tente d’inciter à la consommation de lait en misant sur ses vertus, mais qu’en est-il de la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ)?  Celle-ci tente de stimuler la consommation du produit pour atteindre ses objectifs d’affaires, soit de continuer à vendre du lait et favoriser une demande du produit pour assurer le maintien et même la croissance de l’industrie laitière au Québec au bénifice des producteurs de lait.  Pour atteindre ses objectifs, la FPLQ a adopté une stratégie de communication permettant de rejoindre ces publics cibles (parents, enfants)  selon une approche différente .

La Fédération des producteurs de lait du Québec nous présente aujourd’hui la campagne <<le lait, source de réconfort>> dans laquelle nous retrouvons notamment cette publicité.

La campange dont le thème est basé sur le réconfort a débuté en 2011 suivant une ligne directrice qui a débuté au début des années 2000.   Cette campagne met l’accent davantage sur l’émotion entourant la consommation du produit que sur le produit lui-même dans un context très familial.  Étant dans un marché où le prix de vente est régi par une législation provinciale, la FPLQ a choisi de miser sur ce qui influence vraiment le consommateur lorsque le prix n’est pas un enjeu soit:  les sentiments. Le concept de réconfort de la campagne publicitaire fait ressortir des émotions agréables associées à des moments durant lesquels le lait occupe une place de choix dans des situations à travers lesquelles les gens peuvent facilement se reconnaître. Cette façon de présenter le produit est particulièrement intéressante, surtout lorsqu’on considère que le lait est, à la base, un produit banal et commun pour tous.  La stratégie nous donne l’impression de redécouvrir le produit en sollicitant cette émotion de bien-être. Cette ligne directrice est présente tant au niveau de la campagne télé que sur le web où le consommateur peut naviguer dans son environnement et peut-être ressentir une émotion qu’il va associer au produit et, pourquoi pas, partager ses propres moments de réconfort ?

Selon moi, la stratégie déployée contribue à l’atteinte des objectifs.  Le produit, par l’image qu’il projette, devient plus intéressant et les publics cibles sont directement sollicités par l’environnement dans le quel le produit est présenté.  De plus, chaque individu peut facilement s’associer aux situations suggérées et s’identifier au produit.  Toutefois, considérant l’évolution de la demande pour le lait de consommation depuis les dernières années (consulter les données) qui s’est relativement maintenu au même niveau, il sera intéressant de voir si cette campagne aura une influence sur la consommation à moyen terme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :