Une stratégie qui tombe à poil…

Dans une société où le rose est à l’honneur et où de multiples démarches sont entreprises pour soutenir la cause du cancer du sein, il peut s’avérer être un défi de sensibiliser la population à la maladie masculine.  Heureusement, la Fondation Movember est tombée à poil sur une stratégie de communication des plus efficaces en reprenant un concept lancé par des Australiens en 1999.

Ayant lieu à chaque mois de novembre dans plusieurs pays du monde, et ce, depuis 2004,  la Fondation Movember incite les hommes à arborer la moustache, engendrer des discussions au sujet de la santé masculine et ainsi devenir des leaders d’opinion au sein de leur communauté, soit des Mo Bros.

La recette est bien conçue. En voici les principales étapes :

1. On sélectionne un mois de l’année où les gens se sentent particulièrement généreux en raison de l’arrivée prochaine de Noël, Thanksgiving, etc. On fait également passer les femmes d’abord (le mois d’octobre étant consacré à la cause du cancer du sein) et on choisit novembre. On s’assure alors de capter l’attention de la population en évitant que notre message ne se perde dans la masse. Un mois c’est court, on crée donc par le fait même un effet de  « durée limitée ou vous passerez à côté ».

2. On se trouve ensuite un symbole qui distingue l’homme de la femme : la moustache. Une prostate n’étant pas visible, la moustache servira donc d’emblème à notre cause.

3. On invente un nom mnémonique. On fusionne « moustache » et « novembre » pour créer Movember. Notre nom devient alors accrocheur, car facilement mémorisable.

4. On mobilise les hommes en les invitant à se démarquer à l’aide de leur moustache. On touche donc à une corde sensible de la gente masculine: sa virilité.

C’est à partir de ce moment que l’engouement débute. Le Mo Bro fait parler de lui et par le fait même, communique au nom de la cause. Le Mo Bro se fait des alliés de près (pères, frères, collègues de travail, etc.) ou de loin (Gillette, Harley Davidson, Mercedes Benz, etc.) qui arboreront à leur tour la moustache et/ou propageront la bonne nouvelle… Des Mo Sistas se grefferont au mouvement en soutenant les hommes de leur entourage. On organisera aussi des événements durant lesquels la santé de l’homme sera à l’honneur. La machine sera enclenchée, et ce, jusqu’au 30 novembre où le symbole disparaîtra chez la plupart des hommes, tendances et styles obligent, mais où le message aura laissé sa trace.

Dernière étape importante : Répéter la recette à tous les ans.

Efficace? Avec 176 millions de fonds recueillis à ce jour et 1,1 millions de Mo Bros et Mo Sistas, on peut conclure que la stratégie sous-tendant le mouvement Movember est des plus efficaces qui soient. Sensibilisateur de la cause, mobilisateur de la gente masculine et même moteur de créations artistiques :

Movember: The Movie

L’homme n’a certainement pas dit son dernier mot…

Références :

MOVEMBER CANADA. Movember, 2011, http://ca.movember.com/ (Site consulté le 29 janvier 2012).

YOU TUBE. Movember : The Movie, 14 novembre 2011, http://www.youtube.com/watch?v=4-2uaP40eZ0 (Page consultée le 29 janvier 2012).

WIKIPEDIA. Movember, 30 novembre 2011, http://fr.wikipedia.org/wiki/Movember (Page consultée le 29 janvier 2012).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :