Attache ta tuque, les marionnettes arrivent

Les tuques en laine installées sur certains abribus de Montréal et Québec  ont beaucoup fait jaser. En plus de porter la tuque, ces abribus chauffés diffusaient des messages réconfortants aux usagers qui branchaient leurs écouteurs dans les prises placées à cet effet. Cette initiative nouvelle et originale décorant le paysage urbain a suscité beaucoup d’intérêt. Le message se déclinait également en publicités télé, radio, affichage et internet. Ensemble, ces médias portaient un message bien tricoté et très cohérent : « Le lait, source naturelle de réconfort ». La Fédération des producteurs de lait du Québec surfe sur cette plateforme depuis septembre 2008. Les messages et les visuels sont renouvelés grâce à la créativité de l’agence Nolin BBDO et le placement média parfois inusité est une réalisation de Touché PHD et Marketel.

La force de cette plateforme, c’est sa grande capacité à être déclinée. Qu’il s’agisse d’événements rassembleurs, de jeux interactifs sur internet et sur appareils mobiles, de cartes virtuelles à envoyer à ses proches, le Lait sait se faire présent. Le message de « réconfort » est utilisé à son plein potentiel, puisque la campagne touche une très grande variété de médias en étant très adaptée à chacun d’eux. De plus, la « définition » du réconfort varie d’une personne à une autre, ce qui facilite sa déclinaison. Le Lait l’a d’ailleurs compris en demandant à ces artistes de décorer des contenants de lait géants, d’une façon qui représente, pour eux, le lait et le réconfort. Ces contenants ont été installés dans des stations de métro et ont donné lieu  de nombreuses initiatives médias.

Récemment, le Lait a opéré un changement dans la déclinaison de la plateforme. Le tricot a évolué pour devenir des marionnettes en laine. Jusqu’à présent, le succès est plutôt mitigé. L’aspect visuel est beaucoup moins intéressant que les déclinaisons précédentes; les couleurs sont plus ternes, et le fil conducteur des annonces télévisuelles est parfois difficile à suivre. De nouveau, l’annonceur utilisera le toit de certains abribus pour se mettre en évidence. Au lieu d’une tuque en laine, il s’agira cette fois-ci d’installer les marionnettes au sommet de certains abribus de Montréal et Québec. Encore une fois, le site internet regorge d’idées intéressantes, on incite beaucoup le public à participer et à répandre le réconfort à petite échelle : cartes réconfortantes à envoyer, jeu de combat de câlins, plusieurs concours, etc.

Que l’on soit réconforté ou non par cette plateforme publicitaire, il faut applaudir les efforts déployés par le Lait pour être présent dans tous les médias. La source de réconfort ne semble pas s’épuiser; je crois que nous en avons encore pour quelques temps à voir de la laine un peu partout où nous allons.

LES ÉDITIONS INFOPRESSE. « Création, Design » dans Infopresse, vol. 27, no 05, Montréal, déc-janvier 2012, p. 28-29.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :