Le Mind-Mapping et la gestion de projets

Aujourd’hui, la capacité de générer des idées et la créativité jouent un rôle majeur dans la dynamique des équipes de travail. Pour être efficace, il n’est pas suffisant d’avoir beaucoup de connaissances ou des diplômes. Le marché du travail valorise surtout des personnes créatives. D’ici, la popularité qui ont acquis de différentes techniques de génération des idées, par exemple, les six chapeaux de Bono, le brainstorming, la bissociation ou association forcée, entre autres. Dans ce billet, on va parler d’une autre technique très populaire, le Mind-Mapping. Cela, à partir de l’extrait du livre « Organisez vos projets avec le Mind-Mapping » (Pierre Mongin/ Xavier Delengaigne, 2009).

Qu’est-ce que le Mind-Mapping? « Une Mind Map ou carte heuristique est un diagramme qui vous aide à penser. Elle affiche vous idées sous une forme visuelle autour d’un mot central, d’une phrase ou d’une image. Avec une carte heuristique, non seulement vous trouverez qu’il est plus aisé de se rappeler une information; mais encore, connecter des idées disparates et développer de nouveaux concepts sera plus facile (…) Cette méthode est une manière de profiter le 100% de notre cerveau, non seulement dans la gestion de projets professionnels, mais aussi dans des applications pratiques de la vie » (Mongin, 2009).

« L’utilisation de schémas en forme d’arborescence à des fins d’organisation des idées remonte en fait à plusieurs siècles. C’est Tony Buzan, psychologue et homme d’affaires britannique, qui a formulé le concept moderne de la Mind Map, en argumentant que leur structure rayonnante, étayée par l’utilisation de lignes, de symboles, de mots, de couleurs et d’images, est en bien meilleure harmonie avec le fonctionnement naturel du cerveau en matière de traitement de l’information que l’approche linéaire traditionnelle » (La gestion de projet en BTS, 2011) .

Dans le cours Gestion de projet multimédia, le Mind-Mapping a été une référence continue et son utilité aux différentes étapes de la réalisation d’un projet a été souligné. Par exemple, un Mind-Map peut aider dans la définition des objectifs et des outils employés à chaque phase du projet, dans la communication avec les parties prenantes, dans la génération des idées et dans la gestion d’équipes multidisciplinaires.

Le Mind-Map est également utile dans l’élaboration de rapports et de propositions, dans la gestion des tâches et pendant des réunions de planification. Et, si bien le Mind-Map peut être dessiné à la main, il y a aussi l’option d’utiliser un logiciel spécialisé en ligne, qui permet de le partager avec notre équipe de travail de façon immédiate (voir annexe).

Le Mind-Map et notre cerveau

Il faut rappeler que notre cerveau est divisé en deux hémisphères : le droit (intuitif, musicien, rêveur) et gauche (précision, ordre, logique). Chez 90% des humains, l’hémisphère gauche est plus développé que l’hémisphère droit (ceci explique la prédominance des droitiers par rapport aux gauchers). Le livre explique que la technique Mind-Mapping permet de faire travailler les deux hémisphères du cerveau. En effet, la carte heuristique sollicite au maximum nos deux hémisphères : le droit, qui reconnaît les structures et les expressions non verbales, avec l’image. Et la gauche, qui se distingue dans l’analyse des mots et raisonne de manière séquentielle, avec l’écrit et la logique.

Votre propre Mind-Map

Le livre propose deux techniques pour développer des cartes heuristiques. En tenant compte que notre cerveau rationnel a tendance à « censurer » certaines de nos idées, ces techniques permettent d’associer des idées afin d’en générer de nouvelles que nous n’aurions peut-être pas trouvées en « réfléchissant ».

Le BrainBloom

La technique du BrainBloom est également connue sous le nom de Fleur de Pensées, car les idées se regroupent autour de l’idée centrale, comme les pétales autour du cœur de la fleur. Le but du BrainBloom est de développer, le plus rapidement possible, un maximum d’idées autour et à partir de l’idée centrale (Vimeux, Cédric, 2011).

Il faut tracer un cercle au centre d’une feuille au format paysage et, à continuation, tracer huit branches autour du cercle. L’exercice a pour but de vous montrer une première façon de réaliser des associations.

Le Flux d’idées

Le Flux d’idées est une technique similaire au BrainBloom. Toutefois, au lieu de trouver des idées par rapport à une idée centrale, vous allez trouver des idées par rapport aux idées précédentes. Dans un flux d’idée, l’idée 1 fait penser à l‘idée 2, qui fait penser à l’idée 3, qui fait penser à l‘idée 4, et ainsi de suite. Chaque nouvelle idée est donc engendrée par l’idée précédente (Vimeux, Cédric, 2011).

Une fois que vous avez terminé, vous n’avez plus qu’à analyser vos cartes heuristiques, afin de classer, trier, éliminer et commenter vos idées.

Mieux mémoriser

Le Mind-Mapping n’est pas seulement utile dans l’amélioration de notre créativité, mais aussi pour mieux mémoriser. Si on a besoin d’apprendre le contenu d’une carte heuristique, le livre propose des exercices.

Le premier, c’est de faire des associations avec des concepts comment le bizarre (ex. un homme mangeant une chaise), l’humour, l’exagération (une chaise de cinq mètres de haut) ou le dynamique (la mémoire préfère le mouvement).

Le deuxième c’est la méthode des loci (connu également sous le nom de méthode des lieux, loci en latin). Ici, il faut choisir un lieu bien connu (comme votre chambre) et placer les éléments à mémoriser dans cet espace, préférablement de façon particulière (ex. un balai posé sur votre table de nuit). Le but c’est de choisir un emplacement unique pour y placer l’élément à retenir.

«La méthode des lieux nous démontre l’importance à la fois de l’image, mais aussi de la spatialisation dans le processus de la mémorisation. Dans une carte heuristique, l’information est renforcée par des images. Si cela marche, c’est parce que ce mode de pensée utilise une partie différente de notre mémoire de travail, qui est habituellement basée sur le langage » (Mongin, 2009).

En conclusion, je souligne que cette méthode de générer des idées, bien qu’il semble simple, peut être important dans ces moments où il y a un manque d’inspiration au sein de l’équipe. Pour un gestionnaire de projet, le Mind-Map peut contribuer à briser la glace en face de son équipe et à encourager à chacun à donner leurs idées. Dans mon expérience professionnelle, il m’est arrivé la situation inconfortable d’avoir un chef d’équipe qui me demandait, lors d’une réunion de planification et à plusieurs reprises: « Quoi d’autre? » et « c’est tout? ». En utilisant le Mind-Mapping, je crois que ces blocages pourraient être mieux gérés.

Annexe

Quelques ressources pour le mindmapping (Source : Cours Gestion de projet multimédia)

• Gratuit en ligne : Mind42

• Et aussi (payant) : Mindjet Mindmanager, MindMapper, Mindgenius, Mindmeister.

Bibliographie

GESTION DE PROJET BTS (2011). « Qu’est-ce que le Mind Mapping », site web: http://www.gestiondeprojetbts.com/

MONGIN, Pierre  et DELENGAIGNE, Xavier (2009). « Organisez votre vie avec le Mind-Mapping », InterEditions, France, 230 p.

VIMEUX, Cédric (2011) « Brainbloom et Flux d’idées: 2 techniques de Mind Mapping pour avoir des tonnes d’idées rapidement », site web: Virtuose-Marketing: http://www.virtuose-marketing.com/brainbloom-et-flux-didees-2-techniques-de-mind-mapping-pour-avoir-des-tonnes-didees-rapidement/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :