L’affaire Cantat : l’émotion plus forte que la raison

Au printemps dernier, le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) a été au cœur d’une tempête médiatique pour avoir voulu programmer, dans le cadre de son 60e anniversaire, une œuvre de Sophocle sur la dignité des femmes, mise en scène par Wajdi Mouawad. Les opposants reprochaient au TNM d’offrir un rôle important au chanteur du groupe rock français Noir Désir. Rappelons que Bertrand Cantat a été condamné pour avoir battu à mort sa conjointe, l’actrice Marie Trintignant.
Les premiers mots d’indignation ont fusé dans les médias sociaux après que Le Devoir eut dévoilé la présentation au TNM de la trilogie Les femmes, dans son édition du 2 avril. La controverse s’est poursuivie par la suite dans les journaux, à la télé, à la radio, et même à l’Assemblée nationale.
Pendant une douzaine de jours, Lorraine Pintal, directrice artistique et générale du TNM, a défendu le choix artistique de Mouawad, avec une grande honnêteté et transparence. Parmi ses actions de communication, citons la publication d’un communiqué de presse et d’une lettre d’opinion dans les journaux ainsi que sa participation à une table ronde à la radio de Radio-Canada. Aux yeux de madame Pintal, Cantat n’avait pas à être jugé une deuxième fois pour son crime, aussi odieux soit-il. « Nous faisons un geste humain en l’accueillant », a-t-elle maintes fois répété.
Même si elle devinait que la vision artistique de Mouawad allait faire des vagues, jamais elle n’avait envisagé un tel tollé dans l’opinion publique. N’eut été l’intervention rapide du gouvernement fédéral d’interdire la venue de Cantat au Canada, le TNM aurait sans doute retiré l’œuvre de sa programmation ou demandé au metteur en scène de remplacer le chanteur aux représentations. Car, malgré la transparence du TNM et l’appui de chroniqueurs et personnalités artistiques influents, la controverse aurait risqué de faire fuir des abonnés et des partenaires financiers.
Wajdi Mouawad a expliqué une quinzaine de jours plus tard son choix artistique dans une lettre au Devoir et dans une entrevue à Radio-Canada. Comme Pintal, il a plaidé en faveur de la réinsertion sociale de Cantat. Est-ce que son long silence faisait partie de la stratégie de communication du TNM de ne pas jeter plus d’huile sur le feu? Il a en tout cas permis au théâtre de sortir de la crise sans trop d’égratignures. Les détracteurs ont plutôt dirigé leurs flèches vers Mouawad, qui a l’habitude de la controverse.
À refaire, le metteur en scène affirme qu’il aurait pris plus de temps pour expliquer sa démarche artistique. De son côté, la directrice artistique du TNM déclare qu’elle aurait tenu compte davantage de la victime dans son discours. Ces interventions n’auraient sans doute pas changé grand-chose à la crise médiatique. Cantat a bel et bien été jugé une deuxième fois par nombre de Québécois, et ce, bien avant que ne soient connues les raisons artistiques de sa présence sur la scène du TNM.

Par Linda Boutin

Publicités

2 Réponses

  1. À son grand étonnement Lorraine Pintal a aussi reçu des menaces….l’affaires est devenue rapidement une charge émotive d’une telle intensité…..

  2. J’en suis désolée pour cette dame mais cela ne m’étonne pas. Lorsque Bertrand Cantat a été arrêté, lui-même, sa famille, ses proches, les autres membres du groupe ont reçu des menances de mort. D’autres ont incendié aussi sa maison, un soir où sa femme et ses gosses âgés d’1 an et de 6 ans allaient y dormir…Au décès de son épouse, il recevait toujours des menaces…Les commentaires haineux qui perdurent sur le net depuis 8 ans, les articles reprenant ou suscitant la polémiques à son encontre, n’ont pas fait avancer le moindre débat. Ni servi la moindre cause. Cela fait juste illusion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :