La tendance est au blogue

Au printemps dernier, la Maison Simons lançait une campagne « Deviens la blogueuse Twik » qui s’est déroulée en deux temps. Deux temps, parce qu’il y a tout d’abord eu la phase concours suivie par le lancement et le développement du  blogue. Des sites comme : Infopresse, le Grenier aux nouvelles, Bombe.tv et Loulou Magazine ont servi de plateforme de diffusion pour annoncer la tenue du concours et recruter des participantes. Également, les comptes Twitter et Facebook avaient été préalablement créés afin de bénéficier de ces canaux pour promouvoir le concours et effectuer les premières interactions avec les candidates et le public.

En soi, la mise sur pied d’un concours pour dénicher la blogueuse est un concept  totalement approprié pour faire rapidement et facilement du bruit. Le prix à gagner : un contrat de 6 mois en tant que blogueuse, 20 000 $ de cachet, 7 000 $ en vêtements Twik, 3 000 $ pour les dépenses et une porte ouverte sur les grands évènements de la mode à Montréal ; est un appât suffisant pour attirer un grand nombre de participantes et du coup les rendre engagées à la marque. Le concours est même rapidement devenu un processus de promotion autosuffisant : les candidates se sont occupées de répandre la nouvelle sur leurs comptes Twitter et Facebook afin de solliciter des votes en leur faveur. Rapidement, les médias sociaux ont permis de créer un effet d’entraînement et le public de Twitter, Facebook et de certains blogues a, à son tour, transmis la nouvelle et encouragé le public à voter pour sa favorite. Le concours, la marque Twik et le futur blogue ont donc tous bénéficié de cette visibilité.

Cependant, pendant que l’intérêt du public était fort, juste après la sortie des résultats du concours, il y a eu un calme presque plat. En effet, mis à part quelques rares interventions des éditeurs temporaires des comptes Facebook et Twitter, la blogueuse n’a débuté qu’un mois plus tard sur ces plateformes. D’ailleurs, le blogue a vu le jour deux mois après la fin du concours. Ce « pic » d’attention post-concours aurait dû être maximisé afin d’établir les grandes lignes du blogue et positionner davantage la marque. La poussière a eu le temps de redescendre et l’intérêt du public probablement de se dissiper.

La deuxième phase de la campagne, « Twik : le Blogue »,  est donc maintenant en place avec ses comptes Twitter et Facebook bien fonctionnels. À la base, le blogue se voulait un outil pour faire connaître les vêtements Twik et pour fidéliser sa clientèle. Actuellement,  plus de 2 000 personnes sont fans du blogue sur Facebook et environ 376 personnes le suivent sur Twitter. Cependant, il n’ y a en moyenne qu’entre cinq et six personnes qui commentent ou aiment chaque billet, et les trois quarts des tweets ne sont pas en relation avec la marque Twik ou avec Simons. En fait, même si le blogue semble bien fonctionner, il est à se demander s’il réussit à atteindre les objectifs fixés et si les efforts investis vont porter fruit. Il faudrait également vérifier la possibilité que le moyen utilisé n’ait pas lui-même nui à l’atteinte des objectifs en favorisant la création d’un tourbillon externe et non centré sur la marque, mais plutôt sur la mode en général.

Globalement, le concours semble avoir eu l’effet escompté : une diffusion rapide entourée de moult échanges. Le blogue, quant à lui, aurait pu être aligné plus efficacement vers les objectifs ou, du moins, être supporté par des actions connexes et extérieures afin de ne pas être l’unique point de maintien des objectifs à long terme.

Publicités

Une Réponse

  1. Le sujet du texte est très intéressant : un concours pour dénicher une blogueuse. Il est vrai que cela peut être génial pour faire du bruit rapidement.

    Je me demande aussi si le blogue à lui seul est suffisamment efficace. Finalement, quelles seront les retombées à moyen terme.

    Bravo pour la juste analyse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :