Deuxième vie à la fonction publique

Dès septembre prochain, la Commission de la fonction publique canadienne mettra en place une nouvelle forme d’embauche par les médias sociaux, et ce, au moyen du site Internet Second Life. Ceci est un monde virtuel créé par les utilisateurs qui fait acte de jeu de même que de réseau social.

Ainsi, les gens pourront se rendre sur l’île canadienne de la fonction publique et postuler sur des emplois fictifs où ils seront conviés à des simulations. De l’autre côté de l’écran, un recruteur (en chair et en os) du gouvernement fédéral manœuvra les faits et gestes de son double virtuel.

Est-ce que l’utilisation d’un univers parallèle pour dépeindre un milieu de travail porte un regard réaliste sur la situation ou est-il orné de lunettes roses? Est-ce que le gouvernement recevra de meilleures candidatures par ce moyen? Sur quels éléments les conseillers se sont-ils basés pour en arriver à cet outil de recrutement?

Enfin, il est utile de savoir qu’Alstom et L’Oréal sont l’une des nombreuses compagnies qui ont utilisé cette plateforme à des fins d’embauche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :